Partager cette page :

Bilan du 7e Congrès Delphine Thévenet

du 1 juin 2017 au 11 juin 2017

ENS Rennes

Salle du Conseil

Plan d'accès

Bilan du 7ème congrès Delphine Thevenet!

Vignette affiche 7e Congrès Delphine Thevenet

Vignette affiche 7e Congrès Delphine Thevenet

L'édition 2017 du congrès Delphine Thevenet a remporté un vif succès avec des travaux de recherche de qualité de la part des élèves du département 2SEP.
Plusieurs élèves de l'ENS témoigne de cette expérience:

Je trouve que le congrès est très enrichissant, autant du point de vue intellectuel que personnel. En apprendre plus sur les travaux réalisés pendant un an par les élèves de l'ENS, toutes promos confondues, permet de développer ses connaissances et son esprit critique dans des champs scientifiques multiples et variés, de multiplier ses centres d'intérêts, dans une ambiance agréable et conviviale qui permet de bien clôturer l'année. Le congrès permet aussi d'achever concrètement les travaux réalisés pendant une année et de leur donner du sens en les communiquant. Le congrès apporte également une grande richesse du point de vue personnel et en permettant aux élèves de développer leurs qualités orales, tout en apprenant à gérer leur stress.
A l'image des années de formations dispensées à l'ENS, le congrès Delphine Thévenet permet de développer une grande richesse d'esprit dans de multiples champs scientifiques dans un cadre associant à la fois travaux scientifiques solides, sérieux et convivialité permettant l'épanouissement de tous par le plaisir et le progrès.

- Nuria DEBRUILLE, 2ème année

Sur le plan scientifique, la variété des travaux présentés par les élèves de 1ere, 2nd, 4eme année permet d'ouvrir sa réflexion à d'autres champs disciplinaires que ceux sur lesquels on a travaillé. Le fait que les élèves des années supérieures présentent leurs travaux permet également de voir l'évolution et les améliorations possibles sur la forme de la présentation et donne une vue d'ensemble de la progression sur le cursus. L'intervention d'anciens élèves a de plus été enrichissante du point de vu de la diversité des pistes professionnelles envisageables par la suite.
Du point de vue de l'organisation, le format de 7 mins est très court et il est un peu frustrant de résumer son travail de l'année en si peu de temps, mais c'est par ailleurs un bon exercice de style.
Le déjeuner commun et l'après-midi à Cap Malo permettent de finaliser en beauté ces 3 jours de congrès, donc bilan très positif.

- Aurélie BROUDISSOU, 1ère année

Une pointe de curiosité (pour découvrir les travaux des autres étudiants), une pointe de convivialité (pour partager un moment entre toutes les promotions et le département) et une pointe d’émotions (le congrès marque la fin de la scolarité pour les 4A) peuvent résumer le congrès Delphine Thevenet. L’organisation évolue chaque
année vers un format davantage pédagogique et constructif permettant trois jours d’échanges scientifiques enrichissants. Donc tout simplement merci pour ce RDV annuel!

- Mildred TAUPIN, 4ème année

Mardi 9 mai 8h30 – 33 pour être précise, parce que comme tous les matins tu as hésité entre le short et la doudoune. Malgré presqu’un an passé en terre bretonne tu ne sais toujours pas déceler si la pluie matinale n’est que de passage ou si elle va t’accompagner tout le long de la journée.
Qu’importe la météo, aujourd’hui tes préoccupations sont toutes autres. Tu pousses les portes de la salle du conseil et tu découvres la famille 2SEP sagement (l’heure matinale doit y être pour quelque chose) assise sur une 50aine de chaises bien alignées, prête à écouter la 1ere personne qui aura la lourde tâche de lancer les festivités. Tu te glisses le plus discrètement possible à une place, mais le grincement des portes ayant déjà grillé ton léger retard, tu te contentes de sourire un peu naïvement à ces quelques têtes alertes qui se sont tournées vers toi.
Au fond ce sourire il est sincère, et, à observer les visages qui t’entourent tu te rends compte qu’il est partagé. Ils sont (presque -pensée aux agrégatifs-) tous là : les 1A, 2A…jusqu’au 9/10A même ! Finalement tu ne sais plus vraiment qui est de quelle promo, mais qu’importe, tu veux juste vivre un moment convivial autour des travaux de recherche de chacun. C’est ainsi qu’on t’a parlé du congrès Delphine Thevenet, un moment qui vient couronner ton année à l’ENS. Pour toi 1ère année, c’est un peu un rite de passage, initiatique, où sous les yeux des anciens, des copains de promo et du jury, tu dévoiles une part de ta sensibilité et de ta personnalité qui transpirent de tes mémoires.
Soudain une voix te tire de ta rêverie : le directeur du département a pris la parole. Applaudissements. Le congrès débute.

- Laurie DINIER, 1ère année

Il s'agit d'un moment de partage et de découverte, où la rigueur scientifique côtoie la pertinence liée à des problématiques de terrains variées. C'est également le moment pour chacun d'appréhender des questions
éloignées de ses champs d'intérêt et/ou de compétence, soit une formidable opportunité de s'ouvrir à ce que les autres font et ensuite d'en débattre avec eux.

- Nathan RUYSSCHAERT, 1ère année

De mon point de vue, le congrès reste un moment fort de l'année au département car pour nous (1er et 2eme année particulièrement), c'est l'aboutissement d'un an de travail sur notre projet. C'est donc le moment
de concrétisation et de fin du projet où l'on à la chance de mettre en valeur notre travail et de pouvoir le présenter devant une assemblée. C'est d'ailleurs une excellente opportunité de s’entraîner à ce genre de situation.
Enfin, c'est un moment de partage au sein du département, l'occasion de connaître les projets des autres, de discuter à ce propos et de favoriser les échanges entre disciplines.

- Annabelle LIMBALLE, 2ème année

Le congrès D. Thevenet m’apparaît comme un moment très important, sinon essentiel, de l’année. Il nous permet de vivre un moment formateur en nous obligeant à synthétiser tout un mémoire en quelques minutes et surtout en le présentant devant un public - exercice qui n’est pas facile. Même s’il peut être générateur de stress, c’est un moment qui je perçois comme gratifiant. Il permet de faire reconnaître notre travail par d’autres personnes, et parfois même de provoquer des discussions, de susciter des questions pendant les pauses.
- Damien VANIER, 1ère année

Pour moi le congrès Delphine Thévenet est avant tout une occasion rare de rassembler, ici autour de la thématique de la recherche, tout le département 2SEP! C'est certes l'occasion d'une évaluation, mais le partage des recherches de chacun prédomine et les efforts de toute une année prennent ainsi sens. C'est à la fois une fierté de présenter devant tous le fruit de son travail, mais également un plaisir de se laisser aller à la découverte de la diversité des sujets de recherche investigué par les élèves de 1ère, 2ème et 4ème année du département.
- Lucas BOISSÉ, 2ème année


Thématique(s)
Formation, Recherche - Valorisation

Mise à jour le 1 juin 2017