Partager cette page :

Colin Gatouillat - Doctorant Aix-Marseille Université

STAPS (Sociologie) - Soutenue le 11 décembre 2019

La pratique sportive des jeunes : évolution des préférences et raisons de l’abandon

Colin Gautouillat - MT180

Colin Gautouillat - MT180

Résumé :
La pratique sportive constitue un des moyens privilégiés, notamment par les jeunes, pour être physiquement actif. Dans la mesure où elle est sous-tendue par différents enjeux politiques, éducatifs et sanitaires, la baisse de la participation sportive dans certains contextes et pour certaines populations interroge. Les adolescents sont particulièrement concernés par cette problématique, dans la mesure où un pic de participation est atteint autour de 12 ans, et que l’adoption de comportements de santé à l’adolescence serait prédictive de ceux réalisés à l’âge adulte. Cette thèse étudie donc les phénomènes de maintien et d’abandon de la pratique sportive instituée et non-instituée des jeunes. En utilisant une approche compréhensive, nous avons tenté de décrire et comprendre la diversité de ce que les gens désignent par le mot « sport ». La première étude concernait l’évolution des préférences sportives. La comparaison des résultats de deux enquêtes quantitatives menées en 2001 et 2015 dans les Bouches-du-Rhône a permis de décrire les préférences sportives et leur évolution selon le sexe et la catégorie socio-professionnelle des participants. La deuxième étude s’est intéressée aux raisons évoquées par les jeunes qui abandonnent la pratique sportive, dans ce même département français. En utilisant une méthodologie qualitative, nous avons élaboré un cadre de compréhension de l’abandon. Les individus cheminent à travers les différents cercles de leur vie sociale. Leur cheminement concilie contraintes internes et externes, et implique des prises de décision. Ce cadre d’interprétation pourrait également être appliqué à d’autres populations et dans d’autres contextes, pour comprendre l’abandon, mais également l’engagement ou la reprise de la pratique sportive. Ainsi, décrire les activités que les jeunes préfèrent pratiquer et comprendre les raisons pour lesquelles ils quittent le cercle sportif peut permettre de prévenir l’abandon. Pour favoriser la pratique sportive à long terme, il apparaît indispensable d’être à l’écoute des jeunes. La connaissance de leurs raisons d’abandonner et des pratiques qui leur plaisent devrait aider à proposer des activités et des façons de les pratiquer au plus près de leurs aspirations.

Mots-clefs :
jeunes ; maintien ; préférences ; abandon ; contraintes ; décisions ; cercles de la vie sociale

Abstract :
Sport participation of teenagers: evolution of preferences and reasons for dropping out
Sport is one of the most important ways to be physically active, especially for teenagers. The decline in sports participation in some contexts and for some populations has various political, educational and health implications. This problem particularly concerns teenagers, since a peak in participation is reached around the age of 12 and the adoption of health behaviours in adolescence is regarded as predictive of those pursued in adulthood. This thesis therefore studies the phenomena of continuation and abandonment of organized and unorganized sports practice by teenagers. Using a comprehensive approach, we aim to describe and understand the diversity of what people refer to as “sport”. The first study concerns the evolution of adolescents’ preferred sports. Comparison of the results of two quantitative surveys conducted in 2001 and 2015 in the French département of Bouches-du-Rhône makes it possible to describe sports preferences and their evolution according to the sex and the socioeconomic status of the participants. The second study explores the reasons why teenagers drop out from sports in the same French département. Using a qualitative methodology, we develop a framework for understanding drop-out. Individuals progress through the different circles of their social life. Their pathway balances internal and external constraints, and implies decision-making. This interpretative framework could also be applied to other populations and contexts to understand drop-out, but also engagement in or resumption of sports practice. Thus, describing the activities that teenagers prefer and understanding why they leave the circle of sports practice can help prevent drop-out. To promote long-term sports participation, it appears essential to listen to adolescents. Knowledge of their reasons for dropping out and the practices they enjoy should help to suggest activities and ways to practise them that are as close as possible to their aspirations.
Keywords: teenagers; maintaining sports practice; sport preferences; drop-out; constraints; decisions; circles of social life

Mise à jour le 13 décembre 2019