Partager cette page :

Colin Gatouillat - Doctorant Aix-Marseille Université

STAPS (Sociologie) - En cours

Etude du processus de desportivisation chez des adolescents de Collège et Lycée en France

BG

BG

De nombreuses études ont montré les effets positifs (physiques, psychologiques et sociaux) à court- et long-termes de l’activité physique et du sport. Malgré les campagnes de promotion de la santé, la participation sportive des enfants et des adolescents décline en France ainsi que dans d’autres pays. Cette étude s’intéresse au désengagement de la pratique sportive des adolescents. La revue de la littérature montre que les approches psychologique, socio-écologique et sociologique se sont intéressées au nombre croissant de personnes qui arrêtent la pratique sportive. Dans un cadre sociologique, nous avons mené 111 entretiens semi-directifs avec des adolescents. Les questions posées concernaient l’occupation de leur temps libre et les raisons pour lesquelles ils ont abandonné la pratique sportive. Après retranscription et analyse des résultats, l’étude montre que l’abandon de la pratique sportive est un processus dynamique, qui peut être catégorisé en termes de domaines sociaux d’influence : le corps, la famille, l’école, les pairs et le sport lui-même. Le principal domaine cité est le sport, plus spécifiquement en relation avec une mauvaise expérience personnelle ou des difficultés d’accès à la pratique. L’étude a montré une relation entre le fait d’abandonner la pratique sportive dans les premières étapes de la scolarité et l’influence de la famille, concernant sa mobilité ou son contrôle. Les sujets ayant abandonné plus tardivement au cours de leur scolarité citent souvent des contraintes liées au « métier d’élève » ou au système scolaire. Les résultats de cette étude pourraient aider les organisations sportives ainsi que les politiques de santé à prévenir et agir sur ce phénomène de désengagement de la pratique sportive.

MOTS-CLÉS

Desportivisation, arrêt de la pratique sportive, domaines sociaux, recherche qualitative


Mise à jour le 18 avril 2018