Partager cette page :

Un Semestre à Limerick

Charles Faure

Une seule chose à dire : si votre cœur le désire un tant soit peu, partez. Vous ne le regretterez en rien. Ici ou ailleurs, peu importe, « il n’y a pas de vent contraire pour celui qui sait où il va » (Théodore Roosevelt).

Les Cliffs of Moher, haut lieu touristique de l'Ouest-irlandais, surtout grâce à une belle photo Google un jour où il fait bien beau !

Les Cliffs of Moher, haut lieu touristique de l'Ouest-irlandais, surtout grâce à une belle photo Google un jour où il fait bien beau !

Résumé long et illustré pour visiteur plus posé

(Si vous êtes pressé(e), lisez le petit texte de l'encadré à droite).

Ma chère Suzanne en ayant déjà beaucoup dit sur le sujet (si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez aller lire son résumé : c’est mal écrit, mais ça lui fera plaisir), je ne m’étendrai pas trop. Je rajouterai simplement quelques informations, à l’attention de l’aimable lecteur ayant eu le courage de ne pas s’arrêter au « résumé court pour visiteur pressé ». 
 
Le King John's Castle de la ville de Limerick, fondé sous les ordres du roi John Lackland au XIIIème siècle
Le King John's Castle de la ville de Limerick, 
fondé sous les ordres du roi John Lackland au XIIIe siècle
 

« Mon cher Frodon, tu m’as demandé un jour si je t’avais tout raconté à propos de mes aventure, bien que je puisse affirmer que je t’ai dit la vérité, je ne t’ai peut être pas tout dit. Je suis vieux maintenant Frodon, je ne suis plus [l’étudiant] que j’étais. Je pense qu’il est temps que tu saches ce qu’il s’est réellement passé. Tout commença, il y a fort longtemps, dans une lointaine contrée [au nord]. Une contrée comme on en trouve pas dans le monde d’aujourd’hui » : l’Irlande. Entre humidité et terres verdoyantes, elle n’a pas fini de vous surprendre. Je la connaissais déjà un peu la petite, pour y être parti en bon touriste quelques fois, mais là, c’est autre chose. Et plus précisément, Limerick : Ville de Vikings fondée en 812, la ville en soit n’est sincèrement pas très attrayante, mais Dieu merci, l’Université est un peu à l’écart et est, quant à elle, particulièrement attrayante. Elle possède aussi l’avantage d’offrir un accès (assez) rapide à de nombreux et magnifiques : Adare, Killarney, le Ring of Kerry, les Cliffs of Moher, Galway, etc. En bref, c’est quand même agréable d’avoir autant de belles choses à portée de main ! (cf photos, qui parleront mieux que des mots !). 
 
La péninsule de Dingle : reculée, mais magnifique
La péninsule de Dingle : reculée, mais magnifique

A côté de la ville donc, l’Université de Limerick : Difficile de se plier aux habitudes d’un autre pays (surtout lorsque, comme moi, l’on n’est pas vraiment souple), d’y débarquer sans trop savoir à quoi s’attendre. Difficile de trouver sa place et de parler une langue qui n’est pas la sienne. Mais soyons francs : en Irlande, rien de plus simple. L’accueil est excellent, de tous côtés, et il faut avouer que le sport y étant particulièrement développé, il est facile de s’intégrer dans une équipe ou un groupe. Et qui dit « Irlande » dit « rugby ». Ca tombe bien, j’en fais ! Et puis Limerick, c’est la province du Munster : faut avouer que ça a quand même plus de gueule que Bourgoin-Jallieu ou La Rochelle (aucune attaque particulière, simple constat) ! Alors les « clubs », oui, c’est un excellent moyen d’intégration dans la vie locale ! Sans oublier tout le côté « ERASMUS » bien entendu ! Et puis, quoi de mieux qu’une (une ?...) petite (petite ?...) Guinness d’après-entrainement ou match pour tisser des liens sociaux ? 
 
Thomond Park, mythique stade du Munster, ouvert en 1940
Thomond Park, mythique stade du Munster, ouvert en 1940
 
 
Charles Faure Munster Rugby

Mais il faut aussi (un peu) travailler. Et franchement, c’est quand même quelque chose de vraiment intéressant, car différent de ce que l’on connait : beaucoup de pratique, de TPs, de manipulations, d’expériences, etc. Et ce n’est pas pour déplaire à ma sensibilité tactile ! On voit des choses théoriques, on les applique ensuite ! De la connaissance, et de la pratique. What else ? (je vous épargnerai la blague mauvaise et facile à laquelle tout le monde a pensé) Bref, les cours, on n’y va franchement pas à reculons, et ça, ce n’est pas désagréable. 
 
Le chateau de Killarney (Ross Castle), fondé au XVème siècle par la famille O'Donoghue
Le chateau de Killarney (Ross Castle), fondé au XVème siècle par la famille O'Donoghue

Bref, vous l’aurez compris, que du positif. Au fond, je ne me suis pas senti simple visiteur, mais bien acteur de la vie quotidienne. Regarder, observer, c’est une chose. Mais s’intégrer, s’immerger, c’en est une autre. Les plongeurs vous le diront. Et pas seulement eux d’ailleurs, mais avec eux c’est quand même plus visuel. Tout ça pour dire que l’expérience est belle, enrichissante, fortifiante, que partir découvrir d’autres choses est un plus qui, moi, m’apparait essentiel, mais quoi qu’il arrive, « J’essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas. » (Pierre Desproges)

Mise à jour le 23 février 2015