Partager cette page :

Léa Gottsmann, mention spéciale au concours national Promotion de l'éthique professionelle

le 31 mai 2017

Léa Gottsmann, ancienne élève du département Sciences du sport et éducation physique, aujourd'hui doctorante au sein du département, a participé au concours Promotion de l'éthique professionnelle, organisé par la Conférence des Grandes Écoles et le Rotary. Une "mention spéciale" lui a été remise ce mercredi 31 mai à Montrouge, lors d'une cérémonie sous le haut patronage de la Commission nationale française pour l'UNESCO.

Concours National Promotion de l'Ethique Professionnelle 2017

Concours National Promotion de l'Ethique Professionnelle 2017

Engagée dans la formation des enseignants d’éducation physique et sportive, Léa Gottsmann a placé les questions éducatives au cœur de ses préoccupations. Malgré un grand nombre de rapports, de recherches, de propositions qui permettraient de restructurer le système scolaire et de le rendre plus égalitaire, elle constate que l’exclusion des élèves des milieux défavorisés demeure, voire s’accentue. Cet échec interroge l'éthique professionnelle enseignante, et révèle un décalage entre des objectifs éthiques affichés et la réalité de la pratique en classe. 

"L'éthique face aux inégalités scolaires : un cas d'école" : tel est le titre de l'essai qui a valu à Léa Gottsmann une mention spéciale pour ce concours national Promotion de l'éthique professionnelle. Une thématique qui lui tient à coeur et qu'elle aimerait voir plus présente dans la formation et la pratique des enseignant-e-s. 

La mention spéciale lui a été remise mercredi 31 mai, à Montrouge, en présence de M. Philippe Desgouttes, représentant la commission nationale française pour l'UNESCO, et de M. Francis Jouanjean, délégué général de la Conférence des Grandes Écoles. 

Plus d'informations sur https://concours.ethique.rotary-cge.org/
Thématique(s)
Diversité / responsabilité sociétale, Vie de l'École

Mise à jour le 10 novembre 2017