Partager cette page :

Stages à l'étranger

Dans le cadre de leur scolarité, les élèves de deuxième année effectuent un stage obligatoire à l'étranger de 8 semaines dans un laboratoire de recherche de leur choix (mai-juillet). Ce stage répond à un double objectif de formation.
Scientifique tout d'abord, car ce stage va permettre aux élèves de découvrir le fonctionnement d'un laboratoire de recherche à l'étranger et de s'inscrire, même pour une courte période, dans une thématique et des travaux de recherche.
Culturel ensuite, car ce stage est aussi destiné à s'ouvrir à d'autres cultures, d'autres modes de pensée et à s'enrichir de nouvelles expériences de vie.
Vous pouvez trouver ci-dessous des témoignages des expériences professionnelles et personnelles vécues par certains élèves à l'occasion de ce stage.

  • 2018 | Benjamin Bascoul, University of Wollongong (Australie)
    Sur le plan scientifique, le projet initialement prévu était de réaliser une revue de littérature sur la théorie de l’auto-détermination, mais cela n’a pas abouti. En effet, à la suite de ma rencontre avec mon tuteur, il m’a fait part de son envie d’investiguer à nouveau le potentiel que pourraient apporter les jeux vidéo dans la formation des enseignants, en leur apportant une aide pour observer et analyser les conduites motrices des élèves.
  • 2018 | Damien Vanier de Saint Aunay, University of Winchester (Angleterre)
    Ces deux mois de stage en Angleterre ont été rythmés par une alternance de périodes de recherche (sur le thème de la mesure des attitudes envers les homosexuels selon diverses variables sociologiques) et de périodes de tourisme.
  • 2018 | Julien Puech, California State University – East Bay (USA)
    Le temps passe vite et je finis déjà ma 6e semaine dans l'ouest des États-Unis... celle-ci a été à l'image de mon séjour : exceptionnelle ! En effet je suis descendu avec mon tuteur Matthew et sa famille tout au sud de la Californie pour atteindre San Diego, qui se situe à 25 km de la frontière mexicaine. L'objectif en termes de "travail pour le projet de recherche" de cette semaine était d'assister, observer et interviewer certains parents lors d'un tournoi d'élite pour les jeunes soccer players américains. Cela va me permettre d'étudier les facteurs de recrutement des joueurs qui fondent ce système, des plus inégalitaires.
  • 2018 | Justine Duverger, California State University – East Bay (USA)
    Ces 8 semaines de stage passées en Californie resteront INOUBLIABLES. Mon projet de recherche était d’écrire un article scientifique avec ma tutrice quant aux raisons qui poussent les adolescents à abandonner leur(s) pratique(s) physique(s) ou sportive(s) ainsi que les stratégies qu’ils peuvent potentiellement mettre à l’œuvre pour continuer, malgré les obstacles rencontrés.
  • 2018 | Nathan Ruysschaert, Sacramento State University (USA)
    C'est en Californie que j'ai effectué mon stage de deuxième année, en biomécanique du judo, à travers la comparaison de deux modalités d'exécution d'une même technique de projection. La collecte de données a bien avancé, malgré mes craintes liées notamment au matériel (9 caméras contre 24 au M2S à l'école), il est finalement possible de faire la capture de mouvement d'un couple en interaction avec 2 sets complets de marqueurs réfléchissants ! Aussi, je poursuis mon protocole de cette année, en espérant que je puisse convenablement traiter les données obtenues...
  • 2018 | Amélie Broudissou, Universidade de Lisboa (Portugal)
    Sur le terrain, avec ma tutrice Ana, j'expérimente des contextes EPS très différents. Ici pas du tout la même conception de l'EP! Un cours, c'est plusieurs activités en même temps : un atelier de badminton, un autre de foot et un autre de korfball par exemple ! Les élèves tournent sur tous ces ateliers dans une même séance...À côté de ces observations, je travaille sur les BMC (Basic Motor Skills) et leur état de développement chez les élèves.
  • 2018 | Nuria Debruille, Universidad de Alicante (Espagne)
    Revue de littérature, expérimentations en basket, mon travail de recherche consistait à étudier l’influence de la charge mentale en sports collectifs (générée par l'activité cognitive et émotionnelle des joueurs) sur la performance technique et tactique des joueurs. J'ai donc découvert une thématique novatrice en contexte sportif, une vision intéressante de la prise de décision tout en profitant du savoir et de l’expérience d’entraîneur de basket de mon tuteur et de ses journées de formation entraîneurs !
  • 2018 | Silvio Maltagliati | Curtin University (Australie)
    Si la beauté du lieu est renversante, je garde bel et bien les pieds sur terre grâce au projet passionnant sur lequel je travaille : une histoire de réalité virtuelle, de vélo et de motivation !
    Un cocktail détonant et qui se marie merveilleusement à mes 2sep’explorations ! Parcs gigantesques, bord de mer idyllique, football australien et rencontres riches en émotions : tout va pour le mieux !

Mise à jour le 17 septembre 2018