Partager cette page :

2018 | Benjamin Bascoul, University of Wollongong (Australie)

Sur le plan scientifique, le projet initialement prévu était de réaliser une revue de littérature sur la théorie de l’auto-détermination, mais cela n’a pas abouti. En effet, à la suite de ma rencontre avec mon tuteur, il m’a fait part de son envie d’investiguer à nouveau le potentiel que pourraient apporter les jeux vidéo dans la formation des enseignants, en leur apportant une aide pour observer et analyser les conduites motrices des élèves.

Benjamin_australie.jpg

Benjamin_australie.jpg

De plus, mon autre tuteur, m’a parlé de son module de formation qui se nomme « Grammar of games » et qui favorise le transfert d’apprentissage dans la formation des étudiants « STAPS » à l’université. Ainsi, c’est conjointement l’effet de ce module de formation et des jeux vidéo sur les capacités d’analyse et d’observation chez les étudiants « STAPS » de l’université qui seront testés dans cette étude. Je me suis lancé dans la revue de littérature, puis nous avons discuté de la méthodologie à employer. Du fait de la temporalité de l’étude (1 semestre) et de la disponibilité des étudiants (revenus deux semaines avant mon départ),  je ne pourrai pas participer à la collecte des données. Je participerai éventuellement au traitement des données, car mon tuteur doit venir en France l’été prochain.

Côté culturel, j’ai eu le temps de visiter Sydney et ses environs. J’ai eu la chance de pouvoir revoir une correspondante Australienne qui était venue en France lorsque j’étais au collège, avec qui j’ai pu découvrir les nombreuses plages de Sydney en empruntant la « Costal walk ». Après avoir fêté dignement la victoire de nos bleus dans les rues de Sydney, j’ai pu approcher les célèbres kangourous qui sont très mignons (si tu leur donne à manger, of course). J’ai également pu admirer la ville de Wollongong et ses nombreuses plages du haut du « Sublime Point » après une randonnée qui m’a permis de découvrir la faune et flore locale. Enfin, j’ai pu assister mon tuteur lors des entrainements et matchs de foot qu’il donnait à ses -13 ans, même si mes prises de parole étaient plutôt rares du fait de mon niveau linguistique...

En bref, un super stage avec une super équipe !    
Thématique(s)
International, Formation, Recherche - Valorisation

Mise à jour le 18 septembre 2018