Partager cette page :

Sciences 2024 : Science et Sport, une alliance en or

le 4 septembre 2018

Mardi 4 septembre 2018, en présence de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et de Laura Flessel, ministre des Sports, 11 partenaires (dont l'ENS Rennes) ont lancé le projet Sciences2024 sur le campus de l’École polytechnique. Le projet Sciences2024 vise à aider les sportifs français de haut niveau à optimiser leurs performances en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, en mettant à leur disposi

Sciences 2024

Sciences 2024

En 2024, pour la première fois depuis 100 ans, les Jeux Olympiques d’été se dérouleront en France. À cette occasion, Laura Flessel, ministre des Sports, a fixé l’objectif de doubler le nombre de médailles remportées aux dernières olympiades et d’obtenir 15 médailles d’or pour les Jeux Paralympiques. Pour relever ce challenge, Claude Onesta, ancien entraîneur de l’équipe de France de handball, s’est vu confier une mission pour améliorer la haute performance sportive : « Performance 2024 ».

C’est dans ce cadre, et pour contribuer à cette mission, que Christophe Clanet, directeur de recherche CNRS, directeur du Laboratoire d’hydrodynamique (LadHyX, École polytechnique/CNRS) et porteur de l’initiative « Physique du sport et du handisport » à l’École polytechnique, a réuni 11 établissements d’enseignement et de recherche (École polytechnique, ENS Paris, ENS de Lyon, ENS Rennes, École Centrale de Lyon, INSA Lyon, Arts et Métiers, ENSTA ParisTech, ESPCI Paris, École Navale et l’École des Ponts ParisTech) ainsi que le CNRS pour créer Sciences2024.

S’appuyer sur les sciences fondamentales pour aider les sportifs français dans leur quête de titres

À l’heure où les premières places se jouent à quelques millièmes près dans le sport de haut niveau, tous les facteurs se doivent d’être optimisés. Sciences2024 permet aux équipes de France d’analyser avec les chercheurs les disciplines et domaines où la science peut contribuer à l’amélioration de la performance. Cette initiative ambitionne de fournir des réponses concrètessur les problèmatiques identifiés et de développer en laboratoire des solutions scientifiques innovantes grâce à la physique, laux mathématiques, à la mécanique et à l’ingénierie du sport, à destination des sportifs de haut niveau.

Les retombées de Sciences2024 ne se limiteront pas aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris. Au-delà de cette échéance, l’initiative vise à renforcer les liens entre la recherche et le monde sportif, mais aussi à développer l’innovation dans le secteur des sciences associées au sport telles que la biomécanique, la biométrie, le big data, les capteurs et mesures ou encore la réalité virtuelle, les textiles et les nouveaux matériaux.

Les apports de l'ENS Rennes au projet :

À cette occasion, Benoit Bideau, directeur du laboratoire M2S, a présenté les travaux de recherche réalisés à l'ENS Rennes et notamment comment la réalité virtuelle peut améliorer les performances sportives.

 


Thématique(s)
Vie de l'École, Partenariats, Recherche - Valorisation
Contact
Sara Tricarico | École polytechnique

Mise à jour le 5 septembre 2018