Partager cette page :

Magistère Sciences du sport et éducation physique

Informations générales

Durée de la formation
3 ans
Lieu(x) de formation
Bruz, Rennes
Stages
Oui En savoir plus
Accessible en

L’enseignement dispensé dans le cadre de ce magistère délivré par l’ENS Rennes est adossé aux licences et masters délivrés, entre autres, par l’UFR APS de l’Université Rennes 2.
Les élèves du département suivent une scolarité habituelle au sein d’une UFR APS (celle de Rennes les 2 premières années), à laquelle s’ajoutent des enseignements spécifiques au département 2SEP.

Objectifs

Sa vocation est de former des agrégé-e-s docteurs dans un centre d’enseignement et de recherche de haut niveau en sciences du sport et en éducation physique et sportive.

Partenariats

Partenariats laboratoires

Dans le domaine des sciences du sport, la recherche investit des phénomènes complexes qui nécessitent des approches pluridisciplinaires, via le développement de travaux scientifiques en sciences de la vie et de la santé, en sciences de l’ingénieur, mais également en sciences humaines et sociales.

Le développement de la recherche au sein du département se fait, à l’image de ce qui se passe dans les autres départements de l’ENS Rennes, en s’appuyant sur des unités de recherche déjà existantes à l’Université Rennes 2 :

Partenariats établissements

L'enseignement est dispensé dans le cadre d'un magistère co-accrédité par l'ENS Rennes et l'Université Rennes 2.
Logo de l'Université Rennes 2

Publics


Conditions d'accès

  • Admissions sur concours : 10 élèves normalien-ne-s sont admis chaque année. Leur formation est alors rémunérée environ 1500 euros brut mensuel en contrepartie d’un engagement décennal dans la fonction publique (incluant les années de scolarité).
  • Admissions parallèles : jusqu’à 10 étudiant-e-s sont recrutés sur dossier tous les ans, après évaluation de leur dossier scolaire et universitaire.

Ce magistère s'articule autour d'enseignements dispensés à l'UFR APS de l'Université Rennes 2 et d'enseignements spécifiques au département 2SEP. Ce magistère comprend trois années (L3, M1 et M2).

1re année (L3)

L'élève du département s'inscrit obligatoirement en 3e année de licence (L3) à l'UFR APS de l'Université Rennes 2, dans la mention « Éducation motricité » (EM) ou dans la mention « Entraînement sportif (ES) ».

Ces cours sont complétés par environ 160 heures d'enseignements spécifiques au département Sciences du sport et éducation physique, orientés vers un approfondissement de la méthodologie de l'écrit, des stages de technologie des activités physiques sportives et artistiques (APSA), et par une initiation à la recherche en Sciences humaines et sociales (SVS), en Sciences de la vie et de la santé (SVS) et en Sciences de l'intervention (SI). Certains enseignements sont communs entre l'ENS Rennes et l'UFR APS.
(voir descriptifs ci-dessous)

2e année (M1)

L'élève du département s'inscrit obligatoirement en 1re année de master (M1) DISC, parcours Enseignement sciences du sport et éducation physique (ESSEP), co-accrédité avec l'UFR STAPS de l'université Rennes 2. Le parcours présente une offre de formation équilibrée entre les sciences de la vie et de la santé et les sciences humaines et sociales. La recherche reste au coeur de la spécialisation de l'étudiant.
Ces cours sont complétés par des enseignements spécifiques au département et orientés vers un approfondissement de l'écrit, de stages de technologie des APSA, et une formation à et par la recherche.

3e année (M2)

L'élève s'inscrit en 2e année de master recherche (M2). Une grande liberté lui est offerte dans le choix du laboratoire de recherche le mieux adapté à sa thématique de travail.

Année post-bac de sortie
Bac + 5

Débouchés professionnels

Le parcours de formation permet d’offrir de nombreux débouchés en matière d’insertion professionnelle :

  • Dans le domaine de la recherche : enseignant chercheur (maître de conférences), chercheur à temps plein…
  • Dans l’enseignement secondaire : professeur agrégé d’EPS.
  • Dans l’enseignement supérieur : PRAG en STAPS.
  • Autres métiers de la fonction publique.
Au delà de nos excellents résultats à l’agrégation d’EPS débouchant sur les métiers de l’enseignement et de la formation, près de la moitié des élèves poursuivent leur
cursus universitaire par une formation doctorale pour devenir chercheur ou enseignant-chercheur. À la fin du magistère, les élèves normalien-ne-s peuvent candidater à
un contrat doctoral spécifique aux normaliens (CDSN).

Mise à jour le 30 janvier 2018